Exploration dans les montagnes du Liban

Pourquoi aller skier Liban ? Parce qu’il y a de la neige et des sommets dont les pentes se prêtent particulièrement bien au ski. Mais l’envie vient surtout de la recherche des endroits les plus sauvages au monde, là où la dimension découverte prend une grande part dans le plaisir.

En 1996 Michel Cormier, grand guide chercheur de nouvelles destinations à ski, est parti traîner ses spatules sur la frontière libano-syrienne. Nuit chez l’habitant, ski au milieu de nul part, descentes incroyables sans carte pour s’orienter, tel fut le quotidien de son voyage. Depuis plusieurs copains sont partis skier là bas. Tous sont revenus enchantés.

Les points forts de ce voyage :
-    Un voyage ou se mêlent ski de randonnée et découverte culturelle d’un pays extraordinaire.
-    La possibilité de skier le plus haut sommet du Liban.
-    Un accueil unique chez l’habitant. Peu de personnes ont eu cette possibilité. 
-    Un prestataire local qui connaît particulièrement bien la logistique ski de randonnée.

 

AU FIL DES JOURS

Jour 1 : Paris – Beyrouth - Fayar

Un vol international avec un départ en fin de matinée nous amènera à Beyrouth. Puis direction le nord pour rejoindre Faraya en 2/3h de route. Sur la route nous passerons par Harissa d’où le point de vue sur la baie de Jounié est unique. En fonction de l’heure d’arrivée nous pourrons déjà chausser les skis pour quelques virages sauvages.
Nuit en Auberge.

Jour 2 : Ascension du plus haut sommet de la chaîne Monts Liban.
Après un petit déjeuner à Fakra devant les ruines romaines direction le plus haut sommet du Liban. Pour cela nous rejoindrons  le petit village de Kanat Bakish. Ascension par les grandes pentes ouest.
Nuit à Faraya

 

 

Jour 3 : Ascension au départ de Faraya puis transfert dans le sud.
Nouveau sommet à découvrir dans les Monts Liban. Dans l’après midi nous reprenons la route direction Rachaya El Ouadi. Sur la route nous pourrons nous arrêter pour déguster les vins locaux.
Pour cette nuit une famille Druze nous acceuillera. Au pied des montagnes le petit village est souvent enfoui sous la neige.

Jour 4 : Ascension du Mont Hermon.
Une superbe ascension unique. Au sommet la vue est unique sur le lac de Tiberiade et le plateau du Golan. Au loin on aperçoit la chaîne Monts Liban où nous étions la veille.
Pour info : le mont Hermon s’appel aussi Sihon, Shanir et en arabe Jabal el Sheikh (ce qui signifie le Vieux). De nombreux peuples anciens le considèrent comme une montagne sacrée. Depuis le XIème siècle à son pied vit le petit peuple des Druzes.
« Le mont Hermon serait pour certains le site de la transfiguration, où Jésus, rendu sur une montagne avec ses disciples Pierre, Jacques et Jean, se trouve métamorphosé : l'aspect de son visage change et ses vêtements deviennent d'une blancheur éclatante alors que Jésus s'entretient avec Moïse et Elie, qui apparurent à ses côtés. Selon une ancienne tradition juive rapportée par le livre apocryphe de l’Hénoch éthiopien (dit aussi le 1er Hénoch et dont une partie du manuscrit a été retrouvé à Qûmran) c’est sur cette montagne que les anges qui se sont révoltés contre Dieu, ont chuté : « Ils étaient en tous deux cents (anges révoltés). Ils étaient descendus au temps de Yered sur le sommet du mont Hermon. On appela la montagne « Hermon » parce que c’est là qu’ils avaient juré et s’étaient voués mutuellement à l’anathème »
En fin de journée transfert au couvent de Deir el Ahmar.

Jour 5 : Ascension de la Corne Noir, (3068m) depuis la vallée « des Cèdres ».
Depuis Ainata Ouyoun Orghosh, haut plateau de transhumance nous rejoignons les belles pentes.
Nuit chez l’habitant dans la vallée sainte de Kannoubine, berceau des Maronites.

Jour 6 : Ascension de la Combe noir Ehden (3030m).
Nous profitons d’une journée de plus pour explorer un autre sommet dans la vallée des cèdres.
Nuit à Edhen dans la réserve des Cèdres.

 

Jour 7 : Ski depuis les Cèdres.
Une nouvelle randonnée sur les crètes du sud. Puis transfert à Faraya pour une dernière nuitée. En fonction de la motivation et de la météo il est possible aussi de visiter Byblos et son port historique avec déjeuner sur le port. 

Jour 8 : Beyrouth – Paris :
Par un vol tôt le matin nous rejoignons la France. 

Simon Destombes

Passionné depuis ma petite enfance par toutes les facettes de l'alpinisme, je reste aujourd'hui motivé comme au premier jour. Guide de haute montagne depuis 20 années, j'ai parcouru le monde à la découverte de montagnes d'exception. De l'Alaska à la Terre de feu, des montagnes de l'Altaï aux vallées perdues du Népal, je cultive ma passion pour les montagnes du monde où chaque expédition est une rencontre humaine autant qu'une aventure sportive.

Un portrait sur promo-grimpe

Formulaire Contact

Pour nous contacter utilisez le formulaire ci-dessous. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.
Nous sommes souvent sur le terrain, n'hésitez pas à nous joindre directement par téléphone au 06 81 86 10 87 (+33.681 861 087).

Vous pouvez aussi nous joindre directement par email à contact@montagnesdumonde.fr

Lettre d'information